Fibonnaci et Ichimoku : quel est le meilleur indicateur ?

Dans le trading, il faut faire usage de plusieurs outils pour pouvoir évoluer. Au sein du marché boursier, beaucoup pensent que les chiffres évoluent de façon aléatoire, mais ce n’est aucunement pas le cas. Tout est calculé et analysé grâce à des indicateurs.

Les plus connus sont les indicateurs Fibonnaci et Ichimoku. Pendant que certains ne jurent que par Fibonnaci, d’autres préfèrent se référer à Ichimoku. Lequel choisir, lequel est le meilleur ?

Fibonnaci

Léonard de Pise est Léonard Fibonacci. Mathématicien italien, il a pu retrouver le lien entre l’Occident et les chiffres indo-arabes. La suite de Fibonacci a notamment été inventée par lui. Elle consiste en une suite d’entiers au sein de laquelle chacun des termes est la somme des deux termes précédents.

Dans le trading, l’indicateur de la suite de Fibonacci sert à déterminer les niveaux de résistance, de support, et les objectifs. Autrement dit, les retracements. Plus précisément encore, l’indicateur Fibonacci peut déterminer si d’ici quelques heures ou quelques jours, une action se retrouvera en baisse ou en hausse. Le trader qui utilise Fibonacci et qui arrive à bien calculer les valeurs, peut déterminer la valeur future d’une action.

L’indicateur Ichimoku

Cet indicateur est aussi bien un outil qu’une méthode d’analyse technique. Il a vu le jour au Japon et n’était autrefois utilisé que sur les marchés asiatiques.  Elle s’est peu à peu étendue aux marchés européens et est même très populaire de nos jours . Littéralement, il signifie ‘’équilibre d’une courbe en un clin d’œil’’ voir wikipedia.

Ichimoku joue le même rôle que l’indicateur Fibonacci. Il permet au trader d’anticiper sur l’un ou l’autre des cours d’une action. Par ailleurs, Ichimoku regroupe en son sein des composantes graphiques au nombre de 5.

Lequel est le meilleur ?

Chaque trader a un choix différent d’un autre trader. Fibonacci et Ichimoku se valent, aucun n’est au-dessus de l’autre. Chacun possède ses forces et ses faiblesses et c’est au trader de savoir comment s’en servir pour gagner des gains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *