Les termes de base du monde du trading

Si plusieurs se lancent dans le domaine du trading, ceux qui sont couronnés de succès ne sont hélas pas aussi nombreux. Les facteurs qui viennent influencer cela sont divers, dont une bonne maitrise de la partie théorique du domaine, aussi il vous sera essentiel de bien connaitre les termes utilisés pour au moins partir avec les meilleures bases.

Prêt à prendre des notes?

Trader: c’est la personne dont le métier est de prendre des décisions d’achats ou de ventes vis-à-vis de différents produits financiers.

Broker: c’est un tiers qui fournit un service permettant aux traders de procéder aux échanges qu’ils doivent faire. Le broker fournit une plateforme, et propose de faire les transactions pour vous sur le marché en échange de différents types de commissions, dont le spread.

Spread: il s’agit d’une somme prélevée par votre broker sur chaque transaction, en échange du fait de vous fournir une plateforme d’échanges. Celui-ci peut être fixe, flexible ou inexistant, dépendamment de votre compte.

Day trading: c’est une tactique de trading qui implique qu’on doive lancer des ordres dont la durée n’excède pas une journée. Une des sous catégories du day trading est reconnue pour être assez stressante : le scalping.

Swing trading : C’est une tactique de trading qui consiste à lancer des ordres qui peuvent s’étaler sur plusieurs jours, semaines, mois ou plus, à l’opposé du day trading.

Produit financier: il s’agit du type d’actifs dont on fait la vente ou l’achat sur le marché dans le but de faire des profits. On peut mentionner les parités de devises, mais aussi les actions, les CFD, les matières premières, etc.

Forex: C’est une contraction du terme anglais Foreign Exchange, qui signifie littéralement « échange étranger », et c’est le marché sur lequel se déroulent les échanges de devises.

Indicateur technique: il s’agit d’un outil qui vous permet de faire des prédictions sur la manière dont le marché va évoluer passé une certaine durée. Il en existe plusieurs sortes, dont les indicateurs chartistes et ceux statistiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *